Accueil

La mission du Projet d'édition Peirce (UQÀM) consiste à faire l'édition critique d'une partie des textes que Peirce a rédigés entre 1883 et 1909 pour le Century Dictionary. Cette sélection constituera le cœur du volume 7 des Writings of Charles S. Peirce: A Chronological Edition. La transcription des textes pertinents extraits de 57 manuscrits est achevée et la base de données du projet, conçue expressément pour lui, comporte actuellement 15 999 documents reliés à 9 969 mots différents. Les sources principales sont MS 1597 (la version interfoliée de Peirce sur laquelle il a indiqué les mots auxquels il a travaillé et où il a porté 3 497 définitions et commentaires), MS 1596 (518 fiches parmi les quelque 22 000 liées au dictionnaire), de même que la série des manuscrits 1168-1177. On est étonné de la variété des sujets abordés par Peirce car, au-delà des domaines dont les éditeurs ont explicitement reconnu qu'ils étaient sous sa responsabilité (logique, métaphysique, astronomie, mathématiques, mécanique, poids et mesures), il a aussi rédigé une masse d'articles sur les universités, les couleurs ainsi que sur la géodésie, la religion, la psychologie, la parapsychologie, la biologie ou même les cocktails (57 documents dans ce dernier domaine). Certains de ces textes révèlent un Peirce quelque peu différent de celui qu'on croit habituellement connaître et l'ensemble donne une image nouvelle de sa formidable érudition. Le choix des articles que nous publierons n'est pas encore arrêté mais il est certain que W7 permettra d'une part d'avoir une vue d'ensemble du travail que Peirce a consenti pour la gigantesque entreprise du CD, et de rendre d'autre part accessibles la plupart de ses définitions de logique et de métaphysique ainsi qu'un grand nombre de définitions mathématiques. On doit aussi mentionner qu'il se trouve dans ces pages de nombreuses définitions que Peirce a données de son propre vocabulaire (phanéron, graphes existentiels et essentiels, l'ensemble des «lations» et beaucoup d'autres).

Le projet est dirigé par François Latraverse, avec la collaboration constante de David Lachance, Jean Philippe Dell'Aniello, Marc Guastavino, Jérôme Vogel, Hélène Garcia, Jean-Marie Chevalier, Gwennaël Bricteux, Vincent Motard-Côté, Léane Sirois, Alain Voizard, Céline Poisson et André De Tienne. D'autres personnes se joignent ponctuellement au projet. Celui-ci est financé par le Conseil de recherche en sciences humaines (CRSH) du Canada.

Français